CPF de Transition

slider02

Le CPF de Transition est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’OPCO au titre du CPF de Transition ( FONGECIF).

 

Public concerné :

Tout salarié ayant travaillé pendant 24 mois consécutifs ou non dont 12 mois dans l’entreprise (1 ans d’ancienneté).

 

Objectifs du CPF de Transition :

  • Reconversion professionnelle en vue d’un changement d’activité
  • Obtention d’une nouvelle qualification
  • Perfectionnement et élargissement des compétences
  • Validation des acquis professionnels
  • Favorise la prévention et l’adaptation à un nouveau poste de travail

 

Formalités administratives :

  • La demande de CPF de Transition se fait à l’initiative du salarié
  • Le salarié présente à son employeur dans un délai de 120 jours (60 jours pour des stages inférieurs à 6 mois) une demande écrite d’autorisation d’absence, en précisant l’intitulé, la date d’ouverture, la durée de la formation ainsi que l’organisme qui la réalise.
  • Une fois le Congé de Formation accordé, le salarié demande au maximum 4 mois avant le début de la formation à votre OPCO un dossier de CPF de Transition.
  • Ce dossier doit être rempli par l’organisme de formation puis par l’employeur et enfin par le salarié, accompagné d’une lettre de motivation.