CPF (DIF)

Le Droit Individuel à la formation à pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur 6 ans dans la limite de 120 heures. L’initiative d’utiliser les droits à la formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en oeuvre du DIF recquiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation. La formation à lieu hors du temps de travail sauf disposition conventionnelle contraire, elle est prise en charge par l’employeur selon les modalités particulières.

 

Public concerné :

  • Tout salarié en CDI ayant au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise, à temps complet comme à temps partiel.
  • Tout salarié en CDD ayant travaillé au moins 4 mois consécutifs ou non, en CDD au cours des 12 derniers mois.

 

 

Objectifs du DIF :

Permettre au salarié de bénéficier d’actions de formation ayant pour objet :

  • L’adaptation au poste de travail
  • L’évolution au poste de travail
  • Le développement des compétences
  • L’acquisition de nouvelles compétences
  • La promotion dans l’entreprise

 

Formalités administratives :

  • Le salarié cotise au maximum 20heures de droit à la formation par an
  • L’employeur doit informer par écrit et manuellement ses salariés au total des droits acquis au titre du DIF.
  • La demande de formation doit venir à l’initiative du salarié.
  • Le salarié doit notifier sa demande par écrit à son employeur via une lettre recommandée avec Accusé de Réception, en notifiant la date de début, date de fin, l’organisme de formation choisi, intitulé de la formation.
  • L’employeur dispose d’un délai de 1 mois pour donner sa réponse.
  • L’absence de réponse dans ce délai fait office d’accord de l’employeur.